Vivant la compassion pour achever la mission

Mateo, l’un des garçons inscrits au PEPE Angelitos de Dios, dans la région de Portuguesa, au Venezuela, est tombé très malade et a été diagnostiqué comme souffrant de malnutrition sévère, un fait qui a suscité beaucoup d’inquiétude au sein de l’équipe PEPE locale et nationale. Mateo a été inclus dans le programme ” Faim dans le monde ” du Conseil des missions mondiales (JMM) et a commencé à être soigné avec de la farine enrichie (FE), produite à partir de céréales et de feuilles vertes, qui a été incluse dans son alimentation quotidienne. Sa mère Yesenia, qui souffrait depuis longtemps et subissait périodiquement des transfusions sanguines, encouragée par son fils, a demandé au missionnaire-éducateur si elle pouvait aussi consommer la farine enrichie (FE). Ainsi, sept mois plus tard, Yesenia a été libérée par les médecins de la nécessité de subir des transfusions sanguines ou de prendre des médicaments.

Mateo, le fils, est déjà plus fort et a réussi à prendre du poids, avec des yeux plus vifs, et avec une meilleure santé nutritionnelle. Ce témoignage a eu un impact sur toute sa famille, si bien qu’ils ont tous accepté Jésus et sont actuellement en train de s’intégrer dans l’église et d’apprendre les premiers pas dans la vie chrétienne.

Quelle joie et quel privilège de pouvoir voir de mes propres yeux ce miracle, récemment lorsque j’ai visité les projets PEPE au Venezuela.

Cette histoire est le résultat du travail de compassion de toute l’équipe PEPE et de tous ceux qui coopèrent par leurs prières et leurs contributions à ce ministère. En plus de celle-ci, d’autres histoires de vie, de salut, de santé, de restauration, d’opportunités éducatives, s’écrivent dans la vie de plus de 20 000 enfants qui font partie du PEPE dans les 32 pays où nous intervenons en cette année 2022. C’est avec joie que nous pouvons dire “Jusqu’ici, le Seigneur nous a aidés…” Nous servons avec la compassion que Jésus nous a enseignée.

Cependant, le travail n’est pas terminé. La mission n’est pas terminée. Il existe de nombreux autres enfants et familles répartis dans le monde entier qui ne sont pas atteints. L’année 2022 se termine, mais une nouvelle année se présente avec de nouveaux défis, dont le plus grand est de mener à bien la mission que le Seigneur nous donne, celle de faire des disciples de toutes les nations, peuples et ethnies, âges et générations.
Complétons la mission en atteignant également les enfants pour Jésus !

Terezinha Candieiro
Coordination générale du PEPE International

Articles Similaires